Le mythe de Saint-Tropez

Star internationale du tourisme, Saint-Tropez a contribué à la renommée de la côte d'Azur : dès 1950, quand le monde artistique et intellectuel parisien, envoûté par le charme du petit port, descendait à "Saint-Trop" : Le mythe était né.

Avec l'arrivée de Brigitte Bardot dans les années 60, il s'est accentué. Depuis Saint-Tropez est devenu la destination préférée du Tout-Paris mondain et de la jet Internationale, plusierus fêtes privées ont lieu chaque soir dans les luxueuses villas du golfe où certains des convives arrivent même en hélicoptère.

Aux terrasses des cafés, l'objectif des visiteurs est de voir et d'être vu, sur le port, les gigantesques yachts rivalisent, par leur taille, leur équipage et les superbes créatures qui s'y montrent.

La place aux herbes offre fruits, fleurs, légumes et poissons fraîchement péchés par les "Pescadous".

La légende de Saint-Tropez

La légende de Saint-Tropez raconte que le centurion chrétien Torpès, décapité par ordre de Néron, fut mis dans une barque et livré aux flots avec un coq et un chien, ceux-ci auraint dû le dévorer mais ils laissèrent son corps intact.

La barque aurait alors abordé la côte à l'emplacement exact de ce qui allait devenir par déformation du nom Torpès, le village de Saint-Tropez


Tag error : <ion: >

PHP error : Comments starting with '#' are deprecated in /etc/php5/apache2/conf.d/mcrypt.ini on line 1
in expression :